Rijsttafel

Rijsttafel

Le mot rijsttafel signifie littéralement table de riz (rijst = riz et tafel = table) en néerlandais.  C’est aussi  une façon d’accompagner le riz en Indonésie. Il existe un nombre incroyable de site concernant la rijstafel

La rijsttafel  est née de la rencontre entre la culture hollandaise et indonésienne, plus exactement de la région de Padang (Sumatra-Ouest).  De la vrai cuisine fusion !

Autrefois, dans les foyers indonésiens, le riz était accompagné d’une multitude de petits plats. Les planteurs hollandais, n’hésitèrent pas à surenchérir  et proposer des menus de plus en plus opulents, pour impressionner leurs convives. Les très longs préparatifs ne posaient aucuns problèmes car les colons avaient de nombreux domestiques. Au temps des colonies, la rijsttafel était souvent servie dans les grands hôtels le dimanche midi

Dans les maisons coloniales et les palais chaque plat était apporté par un serviteur différent ; jusqu’à trente ! La serveuse en chef apportait le riz et les autres les plats d’accompagnement suivaient ensuite.  Le repas commençait souvent  par une soupe, puis par une assiette de crudités servies avec des crackers et diverses sauces. Venaient ensuite les plats de résistance : riz  avec du poulet, du poisson,  du bœuf, des légumes, des œufs et plusieurs types de sambal. Le riz était d’abord servi puis les différents plats. Quand le dernier était servi, le dîner pouvait commencer.

Actuellement, telle qu’elle est servie dans les hôtels, la rijsttafel, bien qu’elle soit indiscutablement composée de plats indonésiens,  ressemble plus à un buffet. Cela n’empêche pas la rijstafel  d’être un festival de plats, de goûts et de saveurs.

La rijsttafel en pratique (façon simplifiée)

Si vous désirez faire une rijsttafel pour quatre personnes, vous devez prévoir du riz,un plat de poulet, un plat de satés (brochettes grillées) et un plat de légumes. Si vous avez des convives supplémentaires, prévoyez 1 plat en plus par couple ajouté.

Vous devez également adapter la quantité de riz car elle est alors le double ou le triple de la quantité consommée habituellement.

Autres plats qui peuvent accompagner le riz :

une sup (soupe très relevée),

opar-daging (minces tranches de bœuf frites, condimentées à la noix de coco),

foie de bœuf frit,

poulet au cari, crevettes,

rendang (viande pimentée au lait de coco),

ikan balinais (poisson à la sauce tomate piquante).

Bref, un moment de convivialité culinaire par exception…