Pourquoi acheter un Rice cooker (cuiseur de riz)

Comment acheter un rice cooker ?

C’est une question que je me suis posé il y a de cela quelques temps… Ma première motivation a été la cuisson du riz, qui en une période anti-diluvienne dépendait uniquement du temps (le plus court possible) indiqué sur le paquet de riz.

C’est en faisant des recherches pour l’améliorer que  je fus rapidement convaincu que le rice-cooker était une bénédiction pour la cuisson du riz (non précuit)

Les asiatiques en sont convaincus depuis bien longtemps, pourtant dans nos contrées nous sommes encore nombreux à penser  que nul besoin d’un cuiseur pour préparer du riz, mais force est de constater que l’on ne cuit pas du riz basmati comme du riz à Sushi et encore moins comme du riz complet et que les différents modes de cuisson du riz, par absorbation ou par débordement, si elle ne sont pas parfaitement maitrisée, donne un riz encore dur (cuisson incomplète) ou une pate collante (trop cuit) venant ruiner votre plat .

Il existe de nombreux type de rice cooker (cuiseur de riz, autocuiseur), des plus rudimentaires  qui sont de simples chaufferettes avec un thermostat et une minuterie aux plus évolués qui disposent d’une fonction Fuzzy logic  () avec le choix du type de riz, une cuisson lente, sous pression, type micro-onde, au gaz etc..

Avec entre les deux les cuiseurs de riz tous terrains qui vous permettent de cuire en plus du riz, des légumes et d’autres type de céréales…  Votre choix se fera en fonction de votre budget et de votre objectif, la cuisson du riz plus parfaite ou un cuiseur plus ou moins universel.

 

L’utilisation d’un Rice-cooker (cuiseur de riz)

En investiguant plus en avant,  On constate rapidement  que le rice-cooker ne se justifie qu’avec un riz avec un minimum de qualité… Soit tout sauf un riz précuit… Un riz qui sera souvent lavé avec grande eaux avant d’être cuit…

SI les modèles les plus évolués ne demandent que peu de calibrage par rapport au riz, il est important de bien choisir son riz et si cela est possible de bien programmer son cuiseur.

Avec les modèles les plus accessibles financièrement, il est souvent nécessaire de faire au début quelques essais pour avoir un riz bien cuit. En effet le riz ayant servit au calibrage de l’appareil pouvant parfois être fort différent de celui que vous utilisez au quotidien (évitez les riz pré-cuit ou dont la durée de cuisson est inférieure à 20 min)

Pour les modèles les plus haut de gamme, la problématique est la même mais écarts de cuisson seront moins importants puisque le choix du type de riz peut être fait plus finement que sur un modèle d’entrée de gamme. Mon expérience est que plus riz est de qualité, plus fine et juste est la cuisson..

Concernant son utilisation elle est extrêmement simple, l’on dose la quantité de riz et d’eau selon les indications de l’appareil, l’on programme sa cuisson (type, vitesse etc..) et l’appareil fait le reste…

  1.  Acheter un riz non précuit (par exemple dont le temps de cuisson n’est pas inférieur à 20 minutes)
  2. Lavez le riz, à plusieurs reprises, en le pressant dans vos doigts et changez l’eau jusqu’à ce qu’elle reste transparente
  3. Dosez le riz en suivant les indications de votre rice cooker (autant de cup ou de doses de riz pour un volume d’eau donnée)
  4. programmez votre cuiseur de riz en fonction du type de riz (si applicable) , mettez le en route et patientez
  5. votre riz est prêt

Nettoyage : la cuve de cuisson est souvent amovible et permet un nettoyage aisé parfois même dans le lave vaisselle.

Rice cooker simple (Bestofrice.com)Les cuiseurs de riz mécanique

Pour marquer la différence, j’ai séparé les cuiseurs en deux catégories, les mécaniques et les ‘électronique’ ou encore les modèles à électronique simples et les modèles à électronique évoluée.

Les cuiseurs mécaniques,  sont extrêmement démocratique (des prix aux alentours de +/-40 euros) et ne sont pas à rejeter loin de là. Ils cuisent le riz sans le bruler et dispose d’un couvercle pour le maintenir chaud. Cela permet de vous consacrer au reste du repas sans vous occuper de la cuisson du riz.

Les plus Les moins
Le prix Pas de réelle différence entre la cuisson des différents types de riz
Protection contre les surchauffes Cuisson du riz parfois un peu aléatoire
Facilité d’utilisation Fonction maintien chaud peu précise dans la durée (cuisson)
Fonction Maintien chaud (souvent présente) Les vendeurs n’ont souvent aucune connaissance des produits et ne vendent que ce qu’ils ont sous la main (en stock)
Facilité d’entretien (parfois lave vaisselle)
Cuisson de tous types de céréales (quinoa, boulgour, millet etc…)
Disponibilité du produit aisée
Fonction vapeur pour la cuisson d’autres produits

 

On les trouve dans toutes les grandes enseignes de vente de matériel électronique, mais aussi dans les magasins asiatiques spécialisés.

Ne boudez pas les marques Européennes (même fabriquées en Asie) comme SEB, Cuisinart, Lagrange, Taurus  ou encore les marques comme Sanyo, Remo ou  Panasonic.

 

Zojirushi Rice cooker (Bestofrice.com)Les cuiseurs de riz ‘électronique’ ou plus évolués

Ils  sont dans des tranches de prix plus élevées  (des prix à partir de 200 euros) et ne sont pas tout aussi loin de là, à rejeter. Ils cuisent les différents types de riz avec ‘intelligence’ parfaitement.  On des fonctions de maintien
du riz chaud évoluées (jusqu’à 24h) disposent de programmes de cuissons et surtout bien plus que les produits mécanique ont une régularité et une excellence de cuisson.

Les plus Les moins
La qualité et la justesse de la cuisson : parfaite ! Plus fragile (un peu) que les modèles mécaniques
Programmes de cuisson par type de riz et de résultat (riz à sushi, riz basmati etc..) Le prix parfois élevé
Distribution Européenne déficiente Rarement distribué en Europe et  souvent vendu avec transformateur (110/220)
La cuisson intelligente ‘Fuzzy logic’ Moins multifonction que leurs homologues mécaniques.
Cuisson sous pression vapeur
Cuisson à induction (pour les modèles les plus évolués)
Fonction cuisson lente

 

Une marque sort du lot , j’ai cité Zojirushi’ la marque, la Rolls des Rice-cooker qui nous vient en droite ligne du Japon (non distribué officiellement en Europe) avec à côté Hitachi ou Panasonic, Tiger, Sanjo etc…

Quelle marque de rice cooker et quel modèle choisir ?

Je ne devrais normalement pas interférer sur vos choix, qui dépendent bien évidement de l’utilisation que vous aurez de votre appareil et du niveau d’excellence que vous vous imposez…  Les modèles les plus chers dépassant plus de 500 euros sans compter les frais de ports…

La marque la plus connue en ce domaine est  Zojirushi, mais il en existe évidement bien d’autres…

Il  existe différents modèles dont le prix peut varier de 30 euros à plusieurs centaines d’Euros. Au delà des fonctions de confort comme le maintien chaud ou la cuisson automatique sans risque de trop le cuire, les variations de prix sont en majorité due aux fonctions  de cuisson, la capacité de cuire parfaitement (ou presque) des riz différents comme du riz basmati, le riz complet, le riz à Sushi, etc.. Et au différents types de cuissons possible, induction, pression etc.. Plus le cuiseur intègre ses fonctions, plus sont prix sera élevé…

1°) la taille : La première chose à  décider est la taille du cuiseur de riz, le nombre de ‘cup’ , cette valeur dépend de l’endroit ou vous achetez le cuiseur : une ‘cup’ = 180ml en Europe, 200ml au Japon, et entre 220 et 240ml aux Etats-unis. Bref pour des petits mangeurs de riz compter +/- une ‘cup’ pour 2 personne

si vous préparez régulièrement du riz pour 20 personnes, il vous faudra un rice-cooker avec un nombre important de ‘cup’ ou portions en français,  certaine marque ayant adapté leur mesure en litre mais comme unité de volume les plus petit faisant 0.6 L de riz (+/-3 ‘cup’) à  5L pour les grands modèles.

2°) le Type : Choisir le type, simple (mécanique), multifonctions  ou électronique avec des fonctions évoluées de cuisson.

a)      Le choix d’un rice-cooker ‘mécanique’ ne se justifie à mon avis que pour gagner une taque de cuisson si vous ne possédez pas le budget pour investir dans un cuiseur de riz plus évolué.  Ils sont souvent vendus en grande surface et/ou dans certain magasins asiatiques. Ils fonctionnent  bien un fois que l’on a calibré le type de riz avec le thermostat et le temps de cuisson.

b)      Le cuiseur multifonction, le 4X4 des cuiseurs de riz qui ne fera pas toujours dans la dentelle, est une bonne alternative à ceux et à celle qui aime cuisiner sans se prendre la tête, vous remplissez le cuiseur une petite programmation sommaire et hop c’est prêt, je vous conseillerais les cuiseurs mécaniques de marque SEB (Rice Cube),  Cuisinart (CRC 400 E), Sanyo, Panasonic, Moulinex,  Aroma, Black & Decker et Toshiba (fabricant du premier Rice cooker) etc…  ils disposent parfois de panier à vapeur permettant la cuisson de légume en même temps que le riz…  Pratique surtout si vous ne disposez pas déjà
de cuit-vapeur..

c)       Le cuiseur électronique ou  à fonction de cuisson évoluée : Je ne saurais trop vous recommander ce type de cuiseur de riz, la cuisson est parfaite et l’on ne peut l’atteindre sauf coup de chance avec des cuiseurs de riz plus rudimentaire.  La cuisson se fait par type de riz (riz à sushi, riz bruns etc..), c’est ce que j’utilise, il demande comme les autres que l’on lave le riz que le riz soit de qualité mais quel bonheur, j’ai eut l’occasion de tester les deux modèles et franchement la différence est grande…  Les marques sont bien évidement Zojirushi en tête, Panasonic, Tiger, Hitachi etc… ils disposent souvent de cuve non adhésive, de fonction ‘garde chaud’ (keep warm) évoluée, de cuisson sous pression, de la fameuse électronique ‘fuzzy logic’, ils ont un défaut majeur… ils sont très mal distribué en Europe…

d)      Les modèles professionnels, il existe bien évidement pléthore de cuiseur de riz pour les professionnels du riz, les restaurants investissent souvent dans des modèles dit ‘grand public’ mais avec une capacité de cuisson importante.  Pour les autres il existe des fabricants plus ciblés comme par exemple, la chaine complète pour la préparation de Sushi  http://perfect-sushi.com/en/machinery.html

 

Les points à vérifier  en fonction de vos affinités, de votre cuisine et du type de cuiseur de riz (Rice-cooker).

  • La facilité d’entretien, une cuve en non adhésive est plus facile à nettoyer qu’une cuve en Inox
  • Les Graduations, une cuve graduée (cela parait simple) vous facilitera la vie, mesurer la quantité de riz cela parait évider, mais mesurer en plus la quantité d’eau par rapport à la quantité de riz c’est véritable perte de temps quand le cuiseur de riz est censé vous libérer l’esprit..
  • Le voltage ! Cela peut paraitre stupide comme conseil, mais pas tant que cela, les modèles les plus évolués que l’on peut trouver sur Internet sont souvent en 110V, même sur votre enseigne en ligne préférée… alors recevoir un rice-cooker de 500 euros qui consomme près de 1000 W à pleine charge et devoir acheter un appareil à 150 euros pour passer en 220 V cela commence à faire cher pour cuire du riz …
  • La garantie, si vous achetez votre cuiseur dans le petit magasin du coin ou sur Internet, vous serez peut-être confronté à un souci de garantie (renvoyer un cuiseur de riz à Hongkong n’est pas bon marché  J )

Où acheter son rice cooker?

Pour faire simple, un peu partout, les grandes enseignes d’électroménager ont souvent un choix restreint de ‘rice-cooker’, les magasins ‘asiatique’ en dispose souvent, je n’ai eut qu’un seul regret, la faible diffusion des rice cooker en europe  fait que la plupart du temps le choix n’est tout simplement pas là… Reste Internet pour trouver l’objet de vos rêves…

http://www.zojirushi.com/
(uniquement les version 110 V, ils répondent en anglais très rapidement à toutes vos questions, mais à la manière Japonaise, soit à la question uniquement, donc si vous leur demandez s’ils vendent un modèle 220V la réponse est : non,

dans ce non il faut comprendre « nous ne commercialisons pas nos rice cooker en Europe et par là nous ne vous parlons pas des modèles 220V existants puisque vous n’avez pas posé la question !  »

 

http://www.hkhome-electronics.com/

Le n° 1 du rice cooker en Europe, c’est ainsi que cette boutique en ligne se décrit, c’est aussi là que j’ai acheté mon rice cooker, armez vous d’une bonne dose de patience, car s’ils vendent effectivement des rice cooker zojirushi (prise 220V mais reconditionée du format UK au format standard FR) la livraison est très lente (par bateau de Honk kong), ils disposent d’une large gamme de rice cooker souvent introuvable en Europe. PS ils répondent aussi très lentement aux mails (parfois 10 jours)

 

 

Modèle Pro

http://perfect-sushi.com/en/machinery/rice-cooking/frc162-nc-3-decks.html

 

 

16 Commentaires

  1. Merci pour ces précisions ! je me posais beaucoup de questions, je m’en pose encore plus maintenant mais pas de la même nature. j’ai hâte de pouvoir trouver un modèle qui me conviendra, merci pour toutes ces infos !

  2. Avec plaisir, pour ma part, je reste plus qu’enchanté par le Zojirushi… Le plus difficile reste comme d’habitude de trouver un riz exceptionellement bon. Bientôt un article sur l’achat du riz ()

  3. Salut

    Il y a un autre moyen pour acheter un rice cooker Zojirushi c est le site
    http://www.yumasia.co.uk/rice-cookers

    je viens de recevoir le mien ce matin 🙂 envoi depuis l angleterre pas de probleme de douane ( pas confiance dans le site hkhome , si y a un soucis en douane pas de logo Ce = retour a l’expediteur )

    cordialement

  4. Merci pour l’info 🙂
    Et juste la douane est plus souple s’il y a le logo CE

    Sauf que ayant contacté Zojuirushi l’année passée (2012), il n’ont aucune distribution sur l’Europe et le Sales Manager s’excusant de ne pas apporter de réponses positives à ma demande d’achat, m’a confirmé que les produits de la marque (Rice Cooker Zojirushi) ne sont pas prévu pour l’Europe..
    Vu la demande, quelques sociétés l’ont adapté pour nos contrées.. (220V etc..)
    Il est vrai que Hkhome ne donne pas spécialement confiance, mais jusqu’ici pas encore eut de retour négatif (si vous en avez n’hésitez pas à partager votre expérience)

    il reste que des adresses comme celle ci (Source Eric) sont de précieuses alternatives.. Merci à lui 🙂

  5. Bonjour,

    Merci pour cet article très complet! J’ai découvert un monde que je ne soupçonnais même pas… Je cherche un Rice cooker avec cuve en inox. Vous en évoquez l’existence dans la fin de votre article. En connaissez-vous un en particulier? Une marque? Un site où je peux trouver ça?

    Merci!

    Marie

  6. Il existe une autre solution, c’est au travers du réseau japonais de boutiques en ligne Rakuten.

    http://global.rakuten.com/en/category/appliances/kitchen_appliances/rice_cookers/microcomputer_5people/

    Il y a plusieurs de ces boutiques qui offrent le modèle 220V (voir « overseas » sur le descriptif du produit). La livraison se fait par EMS qui passe le colis à Chronopost. J’ai acheté mon cuiseur chez Kaigai. Ils recommandent d’acheter aussi un adaptateur de prise de courant de type C, mais la prise SE du cordon est la prise ordinaire pour la France et l’Allemagne (trois broches… la prise C est le modèle deux broches, sans mise à terre). Entre la commande (faite le 24 décembre!) et la livraison ça a pris exactement une semaine. On a un numéro de colis pour le suivi sur l’internet et je n’ai pas eu de frais de douane–jusqu’à maintenant ça a toujours été le cas avec mes achats chez Rakuten, ou au Japon en général. Ça m’est revenu un peu moins cher que le prix affiché par hkhome, même si on ajoute les horribles frais de paiement à l’étranger de ma banque et l’adaptateur « C » qui s’est avéré inutile.

    Il faut s’inscrire sur le réseau Rakuten et saisir son numéro de carte bancaire. Après la commande le marchand nous envoie une facture avec les frais de livraison, et on peut confirmer ou annuler la commande. On est débité à la fin du mois. On a aussi l’avantage de connaître le prix réel du bidule, sans les frais de livraison, qui sont pas mal élévés en proportion, ce que hkhome ne nous dit pas.

    François

  7. Bonjour,
    Quelqu’un peut me dire que va t il se passer si j’achète un cuiseur de riz à 110 V. Comment pourrais-je l’utiliser en France. Cela est-il possible?

  8. Bien que je ne le conseille pas, assez simplement, en achetant un convertisseur 100/220 V
    mais en faisant attention à la puissance de l’appareil, en effet il faudra toujours un convertisseur (ou transformateur) qui supportera la puissance de l’appareil (rice cooker dans le cas présent)
    le soucis c’est alors le prix.. pour un convertisseur de 100W on en trouve à 10 € par contre pour 1000 il faut déjà compter 100€ et pour plus on peut monter à 500€… etc..
    vous trouverez quelques exemple à cette adresse…

    http://www.priceminister.com/s/convertisseur+110v+220v

    Bonne journée

  9. Reste à trouver un cuiseur à riz original Zojirushi « made in Japan » avec marmite en alliage et non en aluminium ( toxique pour l’organisme )…Les meilleures marques comme Zojirushi, Tiger, Panasonic, etc, sont tous faits en Chine…Or, les asiatiques tous friands du cuiseur à riz made in Japan…D’où les cuiseurs à riz de qualité au Japon affichent fièrement le Made in Japan !!!

  10. Trouver un cuiseur de riz original Zojirushi est assez simple et certainement en 110V. Maintenant le débat sur la fabrication ne peut malheureusement est restreint aux seuls cuiseur de riz et mériterait un site internet pour lui tout seul.

  11. Bonjour et merci pour cet article fort intéressant.

    J’ai reçu ce weekend le rice cooker Tiger JBA-T, et je suis assez surpris des longs temps de cuisson annoncés dans le manuel.

    Plain rice menu : 45-65 min
    Quick Rice menu : 29-49 min
    Sweet rice menu : 40-60 min
    Brown rice menu : 70-90 min
    Mixed rice menu : 40-60 min
    etc.

    c’est normal ?

    Et aussi, si je comprends bien, le temps de cuisson s’adapte en fonction du rapport quantité eau/riz, pour s’arrêter quand il n’y a plus d’eau, c’est bien cela ?

  12. Bonjour,

    Le temps de cuisson dépend du riz que vous achetez, il vous faudra maintenant faire attention a ne pas acheter du riz précuit. Ce qui est assez simple car un riz non précuit demandera au moins 20 minutes de cuisson (+/-) donc les riz proposées avec un temps de cuisson de 10 mn voire moins ne sont pas du tout adapté… Le deuxième paramètre est la température de cuisson, si elle est basse le temps de cuisson augmente légèrement… Le troisième est le temps de chauffe soit le temps que le rice cooker met pour monter en température. Bref les temps que vous précisez ici me semble plus des temps ‘complet’ soit à partir du moment ou vous mettez le cuiseur de riz en route et le moment ou il est prêt à servir…
    Alors oui la cuisson s’arrête lorsqu’il n’y plus d’eau mais la quantité d’eau doit être précise grâce à la mesure qui a été fournie avec le rice cooker (qui est souvent la même que celle qui sert à mesure la quantité de riz). Certain rice cooker ont parfois des graduations, le mieux est de se reporter au mode d’emploi pour doser la quantité d’eau..
    Conclusion : le type de riz conditionne le temps de cuisson, les temps de préparations dont vraisemblablement vous parlez ne semblent pas excessif 🙂 Bref il vous faut trouver du riz .. et du bon 🙂 Le reste est une question de pratique et de goût…

  13. Merci pour toutes ces précisions.
    En effet, les temps que j’évoquais plus haut sont bien depuis la mise en marche de l’appareil jusqu’au bip bip bip, c’est prêt !

    Ce soir je teste avec un riz jasmin thaï, cuisson 20 min, de marque Sun, provenant de Thaïlande. C’est nickel, en mode Quick rice menu, prêt en 30 min (pour 2 cup), cuisson idéale, c’est parfait.

    Les avantages que je lui trouve sont la cuisson vapeur dans le panier vapeur, et le mode slow cooking pour faire mijoter ce que l’on veut dans la cuve. On programme le temps, il sonne quand c’est prêt et se met en mode maintien au chaud. Très pratique.

    Par contre il n’a pas de mode riz pour sushi, mais ça doit quand même fonctionner j’imagine. A voir donc quand j’essaierai.

  14. Bonjour,
    Gros mangeur de riz (normal pour quelqu’un d’origine asiatique), je n’ai jamais pu me passer d’un rice-cooker. J’en avais acheté un à Paris-Store de marque chinoise mais pas top question qualité. J’ai profité de mon voyage au Japon pour acheter deux Zojirushi (même modèle). Il faut savoir qu’à Akihabara, beaucoup de touristes chinois viennent acheter un rice-cooker et que beaucoup de magasins ont un rayon duty-free. Je les ai achetés dans les magasins Yodobashi du quartier Uneo et Edion d’Akibahara (le Darty et le Boulanger japonais mais en plus monstrueux, surtout Yodobashi). D’ailleurs, il est assez frustrant de se cantonner aux modèles « overseas » parce que les rayons rice-cookers sont impressionnants là-bas mais tous les modèles japonais sont en 110v. Il en est de même pour les autres types de produit électro-ménager, tous ultra-perfectionnés qui nous font penser qu’en France, on a 10 ans de retard… Le modèle de rice-cooker que j’ai acheté est bien en 220v avec une prise française. J’ai fait cuire du riz et ça marche impec’. Petite musique pour signaler le début et la fin de cuisson. Par contre, modèle made in China et les vendeurs dans chaque boutique me l’ont bien précisé car il y a d’autres modèles où c’est bien écrit en gros « made in Japan ». À part cela, sur le devant du rice-cooker, c’est bien écrit en anglais et notice à l’intérieur en anglais aussi. La cuve est vraiment costaude, rien à voir avec ce que j’avais déjà pu voir mais pas de panier vapeur. Maintenant, pas de réelle garantie mais j’ai pris le risque. J’ai transporté le rice-cooker dans son emballage en bagage à main, ça passait sans problème. D’ailleurs, je ne pense pas qu’il soit judicieux de l’enlever de son emballage parce qu’au moment de l’achat, on vous demande votre passeport et on y glisse un petit papier justifiant la détaxe, petit papier qu’on vous prend à la douane de l’aéroport. J’étais avec mon amie donc chacun en transportait un et d’ailleurs, tout le monde nous regardait dans l’avion.

  15. SA,tu pourrais ns indiquer le modele que tu as achete. est ce que la cuve est un alliage ou une alu avec teflon par dessus?

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *